jeudi 14 septembre 2017

Ressource pour les enseignants : Bibliographie autour du parcours artistique ANIMA MOTRIX

Pour préparer une sortie au Parc de Lorient, Jeanne Aimé-Saintès a assemblé une bibliographie pour vous guider sur la thématique de l'habitat animal. Bonne lecture ! 

1- Références générales sur le parcours artistique & l’habitat animal :

- Anima Motrix, Parc Départemental de Lorient, chantier artistique & participatif, proposition du collectif Dérive, février 2015
- Le blog Anima Motrix : anima-motrix.blogspot.fr 
- Dossier pédagogique du parcours artistique Anima Motrix, février 2017

- D’étonnants ouvriers : les animaux constructeurs, Monde et Nature à l’école élémentaire, la complémentarité à l’action éducative : document pédagogique accessible sur http://www.monde-et-nature.com
- Constructions animales, Bruno Corbara, éditions Delachaux et Nieslté (épuisé)
- Chacun chez soi ! Les constructions animales expliquées aux enfants, collection La vie pas à pas, éditions Delachaux et Nestlé jeunesse (épuisé)

2- LA TOILE GUINGUETTE (octobre 2015) :

Evocation de la toile d’araignée
Matériaux de l’oeuvre : métal, bois, cordelette rouge, drapés
Matériaux de la construction animale : fils sécrétés par l’araignée

- Journal de résidence n°0 LA TOILE
- Le petit guide des Araignées à toiles géométriques, La Hulotte n°73 et 74

3- LES GALERIES DU CHATEAU (mars 2016) :

Evocation des animaux fouisseurs (blaireau, taupe, vers de terre, fourmis, …) qui creusent et aménagent leurs galeries sous terre
Matériaux de l’oeuvre : madriers en chêne, terre
Matériaux des constructions animales : terre, brindilles, matelas de mousse et d’herbe sèche, …

- Journal de résidence n°1 LES GALERIES (et retour sur LA TOILE)
- Fourmis et cie, dossier de presse de l’exposition, Les Clévos, du 5 octobre au 23 décembre 2015,
- Le village des blaireaux (p 6-19), La Hulotte n°26
- La taupe, La Hulotte n°68-69
- Le grand terrier, la Salamandre n°167, Avril-mai 2005

4- LA HUTTE (mai 2016) :

Evocation de la hutte du castor et plus précisément du terrier-hutte, construit sur les berges d’un cours d’eau, puis complété et renforcé au fil du temps par un amas de branches et des cheminées d’aération. L’entrée de la hutte doit toujours être sous l’eau, d’où la construction de barrages en amont.
Matériaux de l’oeuvre : madriers et sections de chêne, bois flotté
Matériaux de la hutte du castor : terre, branches et branchettes, boue de colmatage

- Journal de résidence n°2 LA HUTTE (et retour sur LES GALERIES)
- Le castor entre deux mondes, la Salamandre n°211, août-septembre 2012
-  Les nouveaux castors, un film la Salamandre de Vincent Chabloz
- L’Einstein des Rats, La Hulotte n°85 (spécial castor 1)
- Les petits-frère-qui-parlent La Hulotte n°86 (spécial castor 2)
- Retour à pas de loutre, la Salamandre n°219, décembre-janvier 2013-2014

5- L’ESSAIM (juillet 2016) :

Evocation d’un essaim d’abeilles, forme d’un nid de guêpe ou de frelon
Matériaux de l’oeuvre : bois
Matériaux des constructions d’insectes sociaux : cire chez les abeilles, fragments de bois transformés en une sorte de carton avec la salive de l’insecte chez la guêpe et le frelon

- Journal de résidence n°3 L’ESSAIM (et retour sur LA HUTTE)
- L’abeille, Mes premières découvertes, Gallimard jeunesse
- Spécial mouches à miel, La Hulotte n°28-29
- Le journal de la Reine des Frelon, La Hulotte n°92, n°94 et n°95
- Miel ou déconfiture ?, un film la Salamandre de Daniel Auclair
- Apprends et joue avec l’abeille, cahier pédagogique et ludique APIdays, journées nationales de l’abeille, sentinelle de l’environnement

6- LES ALVEOLES (mars 2017) :

Evocation d’habitat d’insectes autour de la répétition (alvéoles d’abeilles, termitières)
Matériaux de l’oeuvre : bois
Matériaux des insectes bâtisseurs : cire, terre

-  Journal de résidence n°4 LE NID (et retour sur LES ALVEOLES)
- L’abeille, Mes premières découvertes, Gallimard jeunesse
- Spécial mouches à miel, La Hulotte n°28-29
- Le journal de la Reine des Frelon, La Hulotte n°92, n°94 et n°95
- Miel ou déconfiture ?, un film la Salamandre de Daniel Auclair

7- LE NID (juin 2017) :

Evocation d’un nid d’oiseaux
Matériaux de l’oeuvre : bois
Matériaux des nids d’oiseaux : très grande diversité ! végétaux divers (branches, brindilles, herbes, mousses), terre, boue, salive, éléments de récupération (crins de chevaux, ficelle, objets insolites, …)

-  Journal de résidence n°5 LES ALVEOLES (et retour sur L’ESSAIM)
- L’oiseau, Mes premières découvertes, Gallimard jeunesse
- Le nid, l’œuf et l’oiseau, Les yeux de la découverte, Gallimard jeunesse
- Oh ! Les beaux becs, Oscar Bolton Green, éditions Le baron perché
- L’oiseau sur la branche, Anne Crausaz, éditions Memo
- Une année avec les moineaux, Thomas Müller, éditions Petite Plume de carotte et la Salamandre
- Le roi des oiseaux (conte), Gwendal Le Bec, éditions Albin Michel Jeunesse,
- Les passereaux I, II et III, Paul Géroudet, éditions Delachaux et Niestlé
- Guide des oiseaux d’Europe, Peterson, Mountfort, Hollom, Géroudet, éditions Delachaux et Niestlé
- Les oiseaux, projet pédagogique de la maternelle au CP, Christophe de Franceshi, Ligue de Protection des Oiseaux,
- Egaux face à la Nature, livret d’activités n°2, Les oiseaux, CPIE Vallée de l’Ognon

Supports pédagogiques utilisés pour la sortie :
- Indices de présence de castor (bois grignotés, copeaux de bois, crotte de castor, empreinte),
- Constructions d’insectes (rayons de cire, nid de guêpe, nid de guêpe solitaire),

- Constructions d’oiseaux (nids, œufs) et plumes d’oiseaux

mardi 4 juillet 2017

Et voici le Nid !


Dernière pièce de la collection d’Anima Motrix, le Nid a été construit du 6 au 20 juin 2017, à l’entrée du Parc. Le chantier était ensoleillé et serein, grâce au renfort de Donatien Rinaldi et Alexandre Rebours. Tantôt est revenu donner un coup de main ainsi que l’équipe des éco-gardes du service ENS. 

Le dimanche 25 juin se déroulait l’inauguration commune des travaux paysagers conduit par l’agence de paysage Base. Une belle journée pour profiter du parc et saluer tous ceux avec qui cette aventure s’est construite.

Bravo aux piliers qui l’ont rendue possible : 

Nicolas Gogué Meunier, Maxime Chateauvieux, Sophie Thomine, 
Sylvia Pellet et Lilian Pellet, 
Stanislas Gielara, 
Elisa Dumay.










mardi 23 mai 2017

Rencontres d'Anima Motrix, le samedi 10 juin 2017

La prochaine résidence d'Anima Motrix se déroulera du 6 au 17 juin 2017, avec la construction d'un nid géant.
Le samedi 10 juin entre 15h et 18h, rejoignez nous pour rencontrer l'équipe, suivre une balade autour des plantes comestibles et réaliser des pliages sur le thème des oiseaux.


jeudi 18 mai 2017

Dans l'allée cavalière, les alvéoles

Pour la reprise des constructions en 2017, nous étions installés dans la majestueuse allée cavalière qui ceinture le Parc de Lorient. Au programme, un assemblage méticuleux de chevrons de différentes tailles, qui, à la manière de pixels, constituent une forme ondoyante, entre l'ombre des platanes et la prairie. Les ALVÉOLES vous invitent à la halte ou à l'action, selon la pratique qu'a chacun de l'indispensable tour du parc.

Pour nous aider pendant ce chantier, Dona et Juliette, précieux pour compléter les postes de travail nécessaires au montage des alvéoles. Bravo et merci, vous êtes décidément qualifiés pour les Légo 1000+.

Pour nous accompagner également, un bel objet éditorial concocté par 3 étudiants de l'École des Beaux-Arts de Valence. Ils y ont assemblé des textes évoquant leur rapport à la nature et ont proposé une ré-interprétation du tangram en lien avec le Parc de Lorient.

Un grand merci à Adeline, Mathilde et Benjamin, ainsi que leur enseignant Tom Henni.

Enfin, grâce à l'équipe du Département et à notre équipe de production-direction-artistique De l'Aire, nous avons accueilli de nombreux bambins et leurs parents pour un goûter, avec quelques bricolages et découpages, et une animation mellifère de Maximilien, qui a construit à la chaîne des dizaines de refuges à abeilles solitaires. Nous voilà rassurées pour elles.

 








mercredi 16 novembre 2016

Visite du début d'automne


Le 13 octobre dernier, nous étions au Parc pour une journée de bilan avec l'équipe du projet. L'occasion de voir les réalisations de l'année patinées et le début des travaux menés par l'agence de paysage Base. Les arbres avaient quant à eux revêtu une petite ceinture rouge, les protégeant des engins du chantier.

Nous profitons de ce post pour remercier l'équipe pour l'organisation de cette journée et le chemin parcouru ensemble depuis le début du projet Anima Motrix au Parc de Lorient.






lundi 7 novembre 2016

Billet du temps #4


Troisième billet du temps, écrit par Jeanne Aimé-Saintès et illustré par Eloïse Bloit.
Une chronique du Parc un jour ordinaire.


La complainte du vieux banc 


Qui me regarde, moi le vieux banc du parc ?
Et qui vient s’asseoir, enfin, que je me sente moins seul ? Je me sens seul, ça oui, seul et délaissé, alors que les travaux du parc ont commencé. Ils m’encerclent d’une clôture rouge, moi l’enragé. Ne manquerait plus qu’un panneau attention, banc méchant et je ne serais définitivement plus fréquentable. Le contraire même d’un banc. 

Me reviens le poème de Jacques Prévert : Le désespoir est assis sur un banc. Je suis le désespoir même. Ne croyez-pas, les bancs sont des objets lettrés et instruits, à force d’entendre parler ou lire en chuchotant. Les bancs ont des oreilles. J’ai entendu dire que les platanes de Lorient, cette année, portaient écharpe. Echarpe rouge. Brin d’élégance. Enfin, ces travaux bousculent mes petites habitudes et celles des passants qui venaient chez moi, grattant du pied, machinalement, la bande de terre où l’herbe ne poussait plus à force de visites répétées. Preuve que j’étais de ces bancs appréciés.

Les bancs, dans un parc, ont leur importance. Dans sa politique du banc, Michael Jakob, historien et théoricien du paysage, le définit comme une machine à faire voir.  
« Le banc. On s’y assied, en général sans trop réfléchir, dans ces moments indispensables de relâchement ; on s’y repose, on revient à soi, on se soustrait l’espace d’un instant à l’effort permanent de se relier au monde. Mais on ne le regarde pas. Or c’est en partie lui qui oriente et dirige notre regard et mérite donc toute notre attention ».

Dans le parc de Lorient en travaux, la solitude de ce banc a retenu le regard du collectif Dérive. Un banc un peu vieillot, tournant le dos aux travaux qui changent le parc autour de lui. Le temps des travaux n’est décidément guère confortable, pour les passants comme pour les bancs. Mais bientôt, le parc sera encore plus beau.


Lorient, 7 novembre 2017 



vendredi 4 novembre 2016

Carnet de Juillet

Alors que l'on voit pointer le bout de l'hiver, replongez dans la chaleur estivale, parcourant les dessins de la dernière résidence qui se déroulait en Juillet dernier.

Nous en profitons pour remercier tous ceux qui accompagnaient Anima Motrix pour cette étape : les stagiaires du Greta et leurs encadrants, les internes de l'IME et leurs formateurs, Tantôt et sa bande, les visiteurs enthousiastes, et bien sûr Elisa, Stan, Sylvia et toute l'équipe du Département.